Faune et Flore en Perles

Abricotier du Japon Fil de cuivre et perles de rocailles

Socle de l'abricotier

Abricotier du Japon ou Prunus mume

 

Un peu d’histoire naturelle

L’abricotier du Japon ou Prunus mume originaire des régions centrales du sud de la Chine  dont la culture s’est répandue dans tout l’extrême Orient est cultivé à des fins ornementales (pour ses fleurs) ou pour ses fruits.

 

Culture

L’abricotier du Japon ou Prunus mume est un arbre à cime arrondie de 4 à 6 mètres de haut dont l’écorce est d’un gris plus ou moins verdâtre. Ses feuilles caduques, de forme ovale et aux bords finement dentés, font de cinq à huit centimètres de long. Elles apparaissent peu de temps après la chute des pétales. Le pétiole de 1 à 2 cm de long porte en général des glandes.

 

Prunus mume ou abricotier du JaponLes fleurs à corolle blanche ou rose formées normalement de cinq pétales et aux nombreuses étamines éclosent tôt au printemps. Il existe des variétés à fleurs doubles recherchées pour leur aspect ornemental. Les fleurs exhalent un parfum pénétrant.

Les fruits à noyau sont de petite taille (2 à 3 cm de diamètre). Ils sont marqués, comme les abricots, d’un sillon allant du pédoncule à la pointe. Ils arrivent à maturité entre fin mai et fin juillet et gardent une couleur verdâtre panachée de jaune. Assez acides et très peu sucrés, ils exhalent néanmoins un agréable parfum .

L’abricotier du Japon est un arbuste appréciant les climats chauds et humides qui a besoin de soleil et n’est pas très résistant au froid. Il vit longtemps puisqu’on dit qu’il peut atteindre un millénaire. En Chine, il est cultivé dans des vergers mais, au nord, il est cultivé en pot comme bonsaï et doit être rentré en serre l’hiver. Sa floraison splendide mais éphémère l’associe avec la beauté, la pureté et les côtés transitoires de la vie.

De vénérables spécimens multiséculaires d’abricotier du Japon sont précieusement conservés dans les jardins et les cours des temples. A Wuhan, dans le parc de Gumeiyuan, on peut encore admirer la floraison d’un spécimen de 800 ans d’âge.

 

Usage alimentaire

Au Japon, ce petit arbre aux fleurs blanches ou roses est symbole de longévité. Les nippons ont pris l’habitude de l’offrir pour le nouvel an. Ses fruits appelés umé-no-mi servent à la fabrication des umeboshi prunes macérées dans le sel ou pickled plums en anglais. On peut les trouver en Europe dans les magasins diététiques.

Fruit de l'abricotier du JaponL’extrait d’umé est l’arôme standard de sirops (comme la grenadine ou l’orgeat chez nous), mais aussi de la plupart des bonbons, chewing-gums, et de toute une gamme de boissons rafraîchissantes.

Le sirop d’umé, extrait en laissant les fruits dégorger quelques semaines dans du sucre, sert de base à une boisson non alcoolisée de saveur aigre-douce étant très appréciée en été. Étendu d’eau ou de soda, les lycéens en fabriquent avant les vacances d’été. En Corée, on en trouve aussi sous le nom de jus de maesil qui, commercialisé comme boisson de santé, jouit d’une popularité croissante.

L’umeshu ou vin de prune est une boisson alcoolisée produite en Corée et au Japon, douce et sucrée, faite en macérant les ume dans de l’eau de vie. Il existe aussi un vinaigre d’ume.

(Source Wikipédia ~ Photos : Yoko Nekonomania et Σ64 )

 

L’abricotier du Japon en perles de rocailles

Maintenant que vous savez tout (ou presque) sur ce fameux abricotier du Japon, je vais vous présenter celui que j’ai confectionné pour en faire cadeau à ma chère maman. Elle cherchait un objet de décoration original et blanc pour qui trônerait au milieu de sa table de salon en verre.

Je venais de finir un superbe cytise pour mon frère et quand maman l’a vu, sa déco était toute trouvée. Elle voulait un arbre avec des fleurs blanches. Je me suis donc mise à l’ouvrage pour que ce bel abricotier du Japon soit fini pour Noël (on était en septembre). Un bracelet peut être fait en deux ou trois heures selon le modèle mais un bonsaï miniature demande bien plus de temps, vous vous en doutez bien.

Vous pouvez le voir sur la photo à la une de l’article. Joli, n’est-ce pas? Mais pour en arriver là, il faut beaucoup de patience. En fait, c’est très simple à faire, il faut juste beaucoup de temps disponible et de la motivation 🙂

 

Confection du Bonsaï

 

Branche d'abricotier du JaponCe bonsaï est confectionné avec des perles de rocailles en verre de 2 mm de diamètre et des petites fleurs en acrylique. Toutes ces petites perles sont montées sur du fil de cuivre doré. Chaque petite branche est montée sur une tige métallique sur laquelle est ajoutée une deuxième branche, puis une troisième. trois branches d'abricotier du Japon(Les photos ne sont pas bonnes mais cela peut vous donner une idée du travail de montage).

Quand cinq petites branches sont assemblées les unes aux autres, elles forment une grosse branche. On recommence le même assemblage avec les grosses branches. On en assemble trois, puis cinq etc …

Montage des branches de l'abricotier du Japon
Ensuite, toutes les tiges sont recouvertes de fil de cuivre au fur et à mesure qu’elles sont assemblées les unes aux autres. Ce sont elles qui vont former le tronc et les racines. Mais ce n’est pas encore fini! Reste le socle à faire! Il faut bien que l’arbre tienne debout. Il ne va pas tenir tout seul comme par enchantement. Quoique … si les racines sont bien faites, il tient. Mais bon, il faut cacher les racines tout de même et faire un peu de déco.

 

Confection du socle

 

Socle de l'abricotier du Japon

Donc, pour faire tenir cet abricotier du Japon, j’ai enduit de silicone le petit rondin de hêtre.
J’ai collé dessus les racines de l’arbre ainsi formées par les tiges.
Le silicone est celui qui est conditionné en pistolet et que l’on utilise pour faire les joints.
Le socle, quant à lui, est recouvert de lichen naturel, d’un morceau d’écorce de hêtre, d’un minuscule miroir,
de petits gravillons et de deux oiseaux en plume et résine.

abricotier-du-Japon

En conclusion, je peux vous assurer que vous êtes aptes à vous lancer dans la création de bonsaï!
Comment je le sais? Vous êtes en train de lire la fin de ce très long billet. Par conséquent, vous êtes suffisamment armées de patience pour réaliser de superbes miniatures en perles.

Merci et à bientôt.
En attendant…Portez-vous bien!
Lily

 

 

Commenter cet article