Fleurs du mois

La violette : Fleur de naissance de février

La violette

La violette symbolise la modestie

La Violette est une petite plante vivace formant des colonies plus ou moins étendues. Ses tiges forment des stolons et ses feuilles sont ovales. Un stolon est une tige dont l’extrémité porte une jeune plantule qui, une fois en contact avec le sol, développe des racines.

Avec des fleurs odorantes formées de cinq pétales violet au bout d’une mince tige, les violettes fleurissent de février à mai. Cette fleur colonise les prés, les bois et les haies.

La violette

Son parfum envoûtant et suave semble éphémère car il anesthésie légèrement les récepteurs olfactifs. Il faut attendre quelques minutes avant de pouvoir la re-sentir.

Au Moyen Âge, la violette est considérée comme une plante magique aphrodisiaque. Ses fleurs mélangées à celles de la lavande et puis cousues dans les oreillers, prédisposent à l’amour grâce à leurs effluves sensuelles.

Autres appellations : « Fleurs de mars », « jacée de printemps », « violette des haies » ou « viole de carême ».

Propriétés industrielles

La violette odorante est utilisée en parfumerie. Toutefois, on ne distille pas les fleurs mais les feuilles. Le produit obtenu possède une note verte, poudrée, légèrement cireuse. La note « fleur de violette », typique et plus douce, est obtenue grâce à des molécules de synthèse.

Utilisation alimentaire

Les violettes font un bon légume! Les feuilles riches en mucilages contiennent de la vitamine A, beaucoup de vitamine C, des sels minéraux et puis des saponines. (Les saponines sont des molécules naturellement produites par des plantes ou des animaux dont le rôle n’est pas encore clairement cerné).

Les jeunes feuilles peuvent être ajoutées crues aux salades. Les plus vieilles et plus fibreuses sont cuites dans des soupes qu’elles épaississent du fait de leur mucilage (substance qui se gonfle au contact de l’eau). Elles se consomment aussi sautées avec du riz ou des pâtes.

Les fleurs se consomment fraiches ou confites au sucre. Elles sont émollientes, expectorantes, diaphorétiques (qui permet d’augmenter la transpiration) et laxatives. On peut les ajouter aux salades et poissons, mais elles servent surtout à confectionner des sirops et des gelées. Cristallisées, elles décorent gâteaux et autres desserts.

Les fleurs de violettes cristallisées sont d’ailleurs toujours une spécialité de la ville de Toulouse, en France. En Allemagne, on les met parfois à flotter dans le traditionnel Vin de mai. C’est un mélange de vin de Moselle et de champagne dans lequel on fait macérer des morceaux d’orange et d’ananas ainsi que des tiges d’aspérule odorante, une plante sauvage extrêmement aromatique.

Quant au sirop de violettes, il entre dans la préparation de glaces ou de sorbets maison, nappe crêpes et puis gaufres, gâteaux et autres…

La violette soigne!

Les herboristes recommandent la violette pour soigner la toux et la bronchite ainsi que la constipation légère, un peu comme pour la graine de lin. Dans les hôpitaux, on préparait autrefois à cet effet, le sirop violat. (fait avec des violettes)

Le saviez-vous?

  • Selon Pline L’Ancien (écrivain et naturaliste romain du 1er siècle) une couronne de violettes placée sur la tête aurait le pouvoir de soigner un mal de tête ou bien de soulager les effets des « lendemains de veille ».
  • Connaissez-vous l’expression jouer les violettes ? Elle signifie, pour un personnage public, être discret ou encore soucieux de ne pas trop attirer l’attention sur sa personne.
  • Il existe aussi des violettes blanches. Moi je ne le savais pas!

Sources : Wikipedia, passeportsanté.net, supertoinette,

Trop de sécurité tue la sécurité!

Cet article a failli ne pas être publié comme tous ceux qui vont suivre d’ailleurs. A cause d’un gros souci technique sur le site, je n’ai pas pu me connecter pendant un bon moment.

Après la panne de mon PC (que je n’ai toujours pas récupéré), j’ai cassé mon téléphone. J’avais du son mais plus d’image, par conséquent : pas de manipulation possible. Après l’acquisition d’un nouveau téléphone, j’ai voulu me connecter à Lilyperle. Mais impossible!

Après le RGPD (protection des données), il est maintenant pratiquement obligatoire d’avoir un deuxième moyen d’authentification en plus de son mot de passe. Vous avez du vous en rendre compte, ne serait-ce déjà que sur Facebook.

Google authenticator

J’avais donc opté pour Google authenticator qui génère des codes à mettre dans la case prévue en dessous du mot de passe sur la page de connexion du site. Ce code change toutes les 30 secondes. Mais…Cette application à télécharger sur le téléphone ne possède pas de sauvegarde des codes. On nous donne bien des codes de secours mais encore faut-il qu’ils fonctionnent!

Vous l’avez compris, je me suis retrouvée sans codes d’accès à Lilyperle. Plus moyen de me connecter, j’étais à la porte de mon propre site! Inutile de vous préciser que le stress grandissait au fur et à mesure que les jours défilaient. Il a fallu que je me mette à bidouiller dans la base de données au risque de planter tout le site. Encore une épreuve pour moi!

Mais grand soulagement, tout est rentré dans l’ordre et je m’empresse de terminer cet article prêt pour la publication depuis le début du mois 😉 Je remercie au passage Sabrina et son frère pour leur aide bien précieuse qui m’a permis de vous retrouver.

Sabrina est la créatrice et gérante de Végétalica et Gothalica. Si vous aimez le style steampunk, alors vous aimerez ses boutiques 😉 (cliquez sur leur nom)

Pour finir, je tiens à vous remercier pour votre patience et votre fidélité.
Vous êtes Formidables!!!

A très bientôt pour la fleur de Mars 😉

Si vous avez manqué les fleurs précédentes, cliquez sur leur nom :

2 réflexions au sujet de « La violette : Fleur de naissance de février »

  1. Je ne savais pas qu’il y avait des violettes blanches! J’associe personnellement davantage la violette au bonbon et à son goût inimitable, véritable « madeleine de Proust » qui me transporte en enfance:) Désolée pour tes ennuis informatiques, tu as du avoir des sueurs froides ma pauvre! Douce journée et merci pour ce bel article, bisous:)

    1. Coucou Mimi,

      Moi non plus tu vois, je ne savais pas qu’il existait des violettes blanches.
      J’adore les bonbons à la violette et ceux à la lavande, tu as déjà goûté?
      C’est très surprenant comme goût comme les bonbons à la rose…J’adore!
      Quant à mon site, j’ai bien failli le perdre définitivement! Il aurait fallu que je recommence tout à zéro, l’angoisse!
      Je ne crois pas que j’en aurai eu le courage… Et puis ça m’embêtait pour les membres inscrits à Lilyperle.
      Les laisser tomber pour un problème technique aurait été trop bête!
      D’ailleurs, j’avais été faire un tour sur ton blog, tu as tout changé. C’est top comme ça 😉

      Gros bisous chère amie et à très bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.