Entre nous

Planteur : ma recette perso pour cet incontournable de l’été

Planteur pour changer un peu du Mojito

 

On aime les cocktails fruités quand vient l’été qu’ils soient avec ou sans alcool. Planteur, mojito ou encore sangria sont les stars des apéros sur nos terrasses (et même sans terrasses!)

Chacun y va de ses propres recettes mais aujourd’hui, je vais partager celle de mon planteur avec vous. Je suis plutôt une fan de mojito mais le planteur fait-maison est vraiment très bon.

 

 

Pour 7 litres de planteur, il vous faudra :

  • 1l et 1/2 Rhum 62° (ou 2l de 55°)
  • 1/4 de litre sucre de canne
  • 50 ml sirop grenadine
  • 50 ml Triple sec (ou cognac)
  • 1 bâton de vanille
  • jus d’orange 1l
  • nectar d’abricot 1l
  • jus de goyave 1l
  • nectar de mangue 1l
  • cannelle (à votre goût)
  • poivre (une bonne pincée)

 

Préparation du planteur

Comme je demeure près de la frontière espagnole, je trouve du rhum à 62°. ll n’est pas évident de le trouver en France mais vous pouvez le remplacer par du 55°. Il suffit d’en ajouter un bon quart de litre en plus dans la mixture.

Mettez tous les liquides dans une grande casserole. J’utilise le couscoussier et il est bien plein lorsque j’ai tout mis! Fendez la gousse de vanille en deux et râcler la vanille avec un couteau afin de l’ajouter dans le mélange. Mettez-y aussi les gousses. Je ne met pas de fruits pour éviter la pulpe dans le planteur.

Vous pouvez aussi changer les jus de fruits et mettre ceux que vous aimez. Cependant, veillez à ne prendre que des jus de fruits exotiques. L’ananas par exemple, que moi je ne met pas car j’en ai horreur.

Laissez macérer 2 jours et puis mettez en bouteilles. Le planteur se garde très bien plusieurs mois. Il sera plus ou moins orange ou rouge selon les jus que vous y mettrez.

 

Vous cherchez une recette de boisson pour l’hiver?
Découvrez celle du vin chaud en cliquant sur le bouton ci-dessous :

Vin chaud

 

Allez, m’en vais boire l’apéro 😉 tchin, tchin!

 

Planteur

 

4 réflexions au sujet de « Planteur : ma recette perso pour cet incontournable de l’été »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.