Qui suis-je ?

Qui suis-je ? Bonne question!

 

Nom d’une plume …

Qui suis-je ? Difficile de parler de soi mais je vais essayer de vous en dire un peu plus. Et bien… je suis une femme avec ses humeurs, ses soucis, ses bonheurs, ses souvenirs, ses loisirs, ses douleurs etc, etc, etc … Un peu comme vous, Mesdames.

 

Pourquoi Lily ?

Bon nombre d’entre vous me connaissent déjà grâce aux réseaux sociaux et vous me connaissez sous le prénom de Lily. Et bien, je vais vous avouer une chose : ce n’est pas mon nom! C’est un nom de plume que j’ai choisi pour surfer sur le net. Pourquoi? D’abord pour sauvegarder un peu de ma vie privée et ensuite parce que j’ai un très joli prénom mais, je sais par expérience, qu’il est quelque peu difficile à retenir.

Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi le prénom de Lily car c’est celui de ma maman. Elle est à l’origine de mes débuts de tisseuse de perles et c’est un peu lui rendre hommage que d’utiliser son nom. D’ailleurs il fait partie intégrante du titre de ce site et du nom de ma boutique.

 

De la Lorraine à l’Aquitaine

Maman de grandes et belles jeunes filles, je suis née en Lorraine et en Moselle plus précisément. C’est en l’an 2000 que j’ai décidé de m’installer en Aquitaine. Après un premier déménagement en Dordogne, je suis partie pour Capbreton où j’ai posé mes valises et celles de mes deux filles. Et oui! J’ai l’immense privilège de demeurer au bord de l’océan. Et je vous assure qu’on y est très bien! Du coup, la famille a un pied à terre pour les vacances et nous nous retrouvons tous les étés avec un réel plaisir.

 

Un peu de moi

La photo de Lily pour : Qui suis-je ? Plus souvent en jean/baskets qu’en tailleur/talons aiguilles, je me maquille très légèrement et j’ai les cheveux longs couleur … poivre et sel depuis quelques temps. Plus près de 60 ans que de 50 j’ai perdu la blondeur de ma jeunesse mais le gris me va tout aussi bien.

Trop gourmande je suis! D’ailleurs ça se voit (un peu). Bien qu’un tantinet solitaire, j’ai bon caractère et suis très sociable. Vous en doutez? Il ne faut pas, je ne suis pas menteuse.

Du signe de la vierge ascendant poissons, je ne suis pas une féru d’horoscope et de boule de cristal. (Quoique… les boules disco en cristal de Swarovski sont plutôt sublimes).

 

En vrac

J’aime … le chocolat (j’adoooore), la nature et les animaux, les fruits rouges et la mangue (j’en raffole même!), la couleur bleue, les soirées entre potes, cuisiner, écrire, rire et danser, les ballades, le silence (de temps en temps, ça fait du bien!), la musique (le jazz surtout) et tellement d’autres choses …

Je n’aime pas … l’hypocrisie et l’infidélité, la couleur jaune, le boudin et le chou, courir et faire du shopping, les cris et le bruit de la perceuse, l’irrespect et la maltraitance, jouer à la belote, la politique, les marrons et le goût amer et pas mal d’autres choses …

 

Naissance d’une passion

Quand on est en pleine activité professionnelle, que l’on doit élever ses enfants et même le mari parfois, que l’on doit tenir une maison etc … on a pas une minute à soi et on aimerait des fois pouvoir ne rien faire et enfiler des perles!

Et bien pour moi, c’est fait! J’ai enfin trouvé le temps d’enfiler des perles en arrivant à Capbreton. Et oui! Quand on déménage le travail ne nous suit pas toujours. Je suis donc devenue tisseuse de perles pendant une période de chômage. J’ai commencé par confectionner des arbres miniatures en rocailles pendant que les filles étaient à l’école. La mode était de créer des grosses bagues en toupies Swarovski mais je préférais la confection des bonsaïs.

Une de mes cousines avait offert une ou deux de ces fameuses bagues à maman. La mode est passée et l’envie de faire des bagues aussi (pour la cousine). Et bien sûr, les bijoux en perles ne sont pas éternels. A force de les mettre, maman a cassé une de ses bagues. Et devinez à qui elle a demandé une réparation?

Tu sais faire des arbres alors tu peux bien réparer une bague, me dit-elle! Allez lui faire comprendre qu’enfiler des rocailles sur du fil de cuivre n’était pas du tout pareil que de créer des bijoux Swarovski. Je me suis donc mise à la recherche de schémas et tutoriels pour apprendre à faire des bagues.

 

Patiente et passionnée

Une passion était née, je devenais tisseuse de perles! Et je n’ai plus jamais arrêté. Et vous savez quoi? Je n’est jamais réparé la bague de maman mais elle en a eu plein d’autres (lol)

C’est en 2012 que j’ai commencé ma carrière d’artiste-bijoutier et par la même occasion celle de photographe (amateur, hein!). Depuis, j’ai acquis une certaine expérience en tissage et confection. J’aimerais maintenant me perfectionner dans le design et la création de schémas.

Voilà, vous savez tout ou presque. Si vous avez des questions, n’hésitez pas. Vous avez différents moyens de les poser à votre disposition. Via le formulaire de contact ci-dessous, les réseaux sociaux ou par e-mail. Je répond à tous les messages (euh, je suis polie aussi hi,hi,hi)

 

A très bientôt.
En attendant…Portez-vous bien!
Lily